La Chandeleur

Quelques proverbes pour la chandeleur

  • O faut métre in ciarjhe a la boune Dame Crépière pr étre riche tote l’annaé
  • O faut pa filaé le ser de la chandelour, o rent les oueiles boétouses
  • Quand quo mouille si la jhchandèle , o mouile su la jhavèle

Les origines de la chandeleur sont-elles religieuses ou païennes ? 

On peut dire les deux… Cette fête religieuse s’est greffée sur une fête païenne très ancienne.

La chandeleur a des origines païennes :

C’est à la fois la lumière et la fertilité qui étaient fêtées en février par les Romains au travers de la fête des Lupercales pour la fécondité et de la fête Candélarum pour la lumière. On marquait ainsi le retour de la lumière, les jours étant plus longs, en organisant des marches avec des flambeaux. Les paysans marchaient dans les champs avec des flambeaux afin de purifier la terre avant de faire les premières semailles de l’année.

La chandeleur est une fête religieuse :

Cette fête est importante pour les chrétiens, c’est 40 jours après Noël, le moment ou Marie présente son enfant au Temple. Dans la liturgie chrétienne c’est « La Présentation », c’est la fin du cycle de Noël. Pour rappeler la présentation au Temple et rappeler la lumière que symbolise le Christ, certains chrétiens font bénir des bougies qu’ils allumeront le 2 février et utiliseront toute l’année. Cette tradition tend à disparaitre.
Il n’y a pas si longtemps, certains s’en souviennent peut-être, on faisait aussi sauter la première crêpe du repas de la main droite en serrant une pièce dans la main gauche soit pour s’attire les bonne grâces de la nature… soit pour devenir plus riche.

Un souvenir personnel : je n’ai pas été plus riche et j’ai ramassé ma crêpe par terre !!


Grimole ou grimolée

Les crêpes du Poitou

2 Commentaires

  1. Francis Renaudeau

    Je suis beaucoup plus riche : Je sais ce qu’il ne faut pas faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.